Ensemble contre le coronavirus

La crise du coronavirus a mis nos vies sens dessus dessous. Nous avons uni nos forces avec les Bruxellois afin de renforcer leur résilience. L’initiative  « Brussels helps » a permis à 2 000 bénévoles de venir en aide à 500 personnes qui avaient besoin d’assistance. Les centres communautaires et les garderies ont ouvert leurs salles (de plein air). Les écoles et organisations ont adapté leur fonctionnement afin de mieux subvenir à des besoins sociaux.

Le meilleur de Bruxelles pendant la crise

Le meilleur de Bruxelles pendant la crise

Les Bruxellois s’entraident : c’était tout le but de l’initiative « Brussels helps », qui s’est tenue pendant le premier confinement. La VGC a uni ses forces avec celles de partenaires de la ville pour porter ce projet.
À l’école au temps du corona
© Digital For Youth

À l’école au temps du corona

Pendant longtemps, les enfants n’ont plus pu aller à l’école. Du jour au lendemain, les enseignants ont dû donner cours à distance. Et lorsque les écoles ont pu rouvrir partiellement leurs portes, ils ont dû mettre en place les bulles, les masques et le gel hydroalcoolique.
Premiers secours résilience
© LDC ADO Icarus

Premiers secours résilience

Avec les kits « Premiers secours résilience », Logo Brussel a tout fait pour la renforcer. Communes, crèches, maisons de repos, centres de services locaux, centres communautaires et écoles, tous ont reçu un kit.
Les crèches aménagent l'espace extérieur en terrain de jeu

Les crèches aménagent l'espace extérieur en terrain de jeu

Un témoignage de Anne Lambrechts, la coördinatrice de l'asbl Elmer.
Les citoyens bruxellois expliquent les mesures corona en plusieurs langues

Les citoyens bruxellois expliquent les mesures corona en plusieurs langues

Des Bruxellois d’origines diverses ont réalisé des vidéos pour expliquer les mesures contre le coronavirus, faire passer un message d’encouragement et indiquer où trouver des services d’aide sociale. Vingt vidéos ont ainsi été diffusées, notamment en portugais, en turc, en arabe, en amharique, en urdu et en chinois.
Tess a réalisé des dessins pour les pensionnaires de la maison de repos et de soins Nuance
© Tess

Tess a réalisé des dessins pour les pensionnaires de la maison de repos et de soins Nuance

Tess a 8 ans et elle habite à Forest. Au printemps, le confinement l’a empêchée d’aller à l’école. Mais pas de participer à « Brussels helps ». Dans ce cadre, elle a réalisé des dessins pour les pensionnaires de la maison de repos et de soins Nuance.
Des plaines de jeux coronaproof
© Lander Loeckx

Des plaines de jeux coronaproof

En 2020, les plaines de jeux sont restées actives ! À condition de former de petites bulles et de prévoir des litres de gel hydroalcoolique, des tas de masques buccaux.
La solidarité, un atout des centres communautaires

La solidarité, un atout des centres communautaires

Lors du premier confinement, les centres communautaires ont adapté leur fonctionnement à une vitesse fulgurante. Ils ont joué un rôle central pour les partenaires locaux, les bénévoles et les autres services de la VGC, et ont apporté leur contribution à « Brussels helps » et à « Connecting Brussels ».
Manuela jouait de la musique pour les personnes handicapées
© Sylvano

Manuela jouait de la musique pour les personnes handicapées

Via « Brussels helps » l'asbl Hubbie cherchait des musiciens qui voulaient jouer de la musique devant ses résidents.
Tous en forme !

Tous en forme !

Pendant les périodes de confinement, le Service Sport de la VGC a organisé de nombreuses activités pour vous stimuler à bouger.
Services pour les personnes en situation précaire
© Kristina Tripkovic - Unsplash

Services pour les personnes en situation précaire

La pandémie de coronavirus n’épargne personne, encore moins les Bruxellois victimes de pauvreté ou d'une situation familiale difficile. Mais de nombreuses organisations travaillent d’arrache-pied pour limiter les conséquences sociales de la crise au niveau structurel.
Les garderies restent ouvertes pendant le confinement
© Lies Engelen

Les garderies restent ouvertes pendant le confinement

Les collaborateurs des services de garde d’enfants ont fourni des efforts considérables l’an dernier.
Toon faisait des courses pour l'asbl Hubbie
Jongeman buiten op een stoel

Toon faisait des courses pour l'asbl Hubbie

Lorsque Toon s'est retrouvé au chômage technique à cause de la crise du coronavirus, il a vite ressenti le besoin d'occuper utilement ses journées. « Brussels helps » l’a permis de rencontrer l’asbl Hubbie, à qui il a prêté main-forte en faisant des courses pour ses résidents.
Confinement, mais pas pour les garderies extrascolaires

Confinement, mais pas pour les garderies extrascolaires

Un témoignage de Geert Meys et Koen Rijks de l’IBO De Buiteling.