Le meilleur de Bruxelles pendant la crise du coronavirus

Brussels helps et Connecting Brussels

Les Bruxellois s’entraident : c’était tout le but de l’initiative « Brussels helps », qui s’est tenue pendant le premier confinement. La VGC a uni ses forces avec celles de partenaires de la ville pour porter ce projet. Et les centres communautaires aussi ont bouleversé leur agenda pour venir vous aider. Durant le deuxième confinement, nous nous sommes de nouveau unis sous la bannière « Connecting Brussels », qui offrait des actions solidaires et du soutien aux organisations.

Les bénévoles de Brussels helps

Manuela jouait de la musique pour les personnes handicapées
© Sylvano

Manuela jouait de la musique pour les personnes handicapées

Via « Brussels helps » l'asbl Hubbie cherchait des musiciens qui voulaient jouer de la musique devant ses résidents.
Toon faisait des courses pour l'asbl Hubbie
Jongeman buiten op een stoel

Toon faisait des courses pour l'asbl Hubbie

Lorsque Toon s'est retrouvé au chômage technique à cause de la crise du coronavirus, il a vite ressenti le besoin d'occuper utilement ses journées. « Brussels helps » l’a permis de rencontrer l’asbl Hubbie, à qui il a prêté main-forte en faisant des courses pour ses résidents.
Tess a réalisé des dessins pour les pensionnaires de la maison de repos et de soins Nuance
© Tess

Tess a réalisé des dessins pour les pensionnaires de la maison de repos et de soins Nuance

Tess a 8 ans et elle habite à Forest. Au printemps, le confinement l’a empêchée d’aller à l’école. Mais pas de participer à « Brussels helps ». Dans ce cadre, elle a réalisé des dessins pour les pensionnaires de la maison de repos et de soins Nuance.

Voici quelques exemples des nombreuses initiatives organisées par la VGC et ses partenaires

Nous avons distribué 2 000 colis de produits d'hygiène contenant du savon, du shampooing, de la lessive, des mouchoirs et du gel pour les mains, aux personnes en situation de pauvreté.

Des bénévoles ont cousu 8 400 masques buccaux dans des centres communautaires.

Des sans-abri sont venus prendre une douche dans la salle de sport du Campus Comenius. Pendant les mois d’été, ils ont pu participer à des activités sportives dans le parc.

Vous avez apporté une montagne de vêtements pour enfants chez Nasci.

Plus de 100 bénévoles ont enfourché leur vélo pour livrer des colis de bricolage et d’exercice ainsi que des colis alimentaires aux familles pauvres.

 

Vrouw aan naaimachine stikt een mondmasker
© Charlotte Schelfhout - VK

Au centre de jeunes Aximax, des enfants ont pu réserver un « speeldate » (rdv jeux) privé pour jouer au football ou au frisbee, se promener et faire du vélo.

En organisant une campagne de crowdfunding, cinq organisations de jeunesse bruxelloises ont récolté plus de 140 000 euros pour fournir des laptops à des jeunes en situation de pauvreté.

Équipées de masques, de gel désinfectant et de mouchoirs en papier, des organisations ont mis sur pied des activités pour jeunes et camps sportifs « coronaproof », organisés en bulles de 50 enfants.

Paspartoe a organisé des excursions originales à bord du bus nautique « Brussels by Water ». 130 Bruxellois défavorisés ont ainsi pu profiter d’un aller-retour en bateau vers Vilvorde, avec une glace et une boisson.

Des bibliothèques bruxelloises ont organisé un service de retrait, distribué des colis de livres et d’histoires à domicile et ont ouvert une ligne téléphonique pour bavarder agréablement avec ceux qui le souhaitaient.

Volwassene zwaait naar twee kindjes
© Aximax

   

Kaartjes, brieven en tekeningen door elkaar.

Lisez aussi

La solidarité, un atout des centres communautaires

La solidarité, un atout des centres communautaires

Lors du premier confinement, les centres communautaires ont adapté leur fonctionnement à une vitesse fulgurante. Ils ont joué un rôle central pour les partenaires locaux, les bénévoles et les autres services de la VGC, et ont apporté leur contribution à « Brussels helps » et à « Connecting Brussels ».
Tous en forme !

Tous en forme !

Pendant les périodes de confinement, le Service Sport de la VGC a organisé de nombreuses activités pour vous stimuler à bouger.
Comment Jeanine et d’autres personnes âgées ont vécu le confinement
© LDC Chambéry

Comment Jeanine et d’autres personnes âgées ont vécu le confinement

Jeanine Braham a 74 ans et fréquente assidument la maison de quartier Chambéry, à Etterbeek. Elle nous raconte son expérience du confinement.
Services pour les personnes en situation précaire
© Kristina Tripkovic - Unsplash

Services pour les personnes en situation précaire

La pandémie de coronavirus n’épargne personne, encore moins les Bruxellois victimes de pauvreté ou d'une situation familiale difficile. Mais de nombreuses organisations travaillent d’arrache-pied pour limiter les conséquences sociales de la crise au niveau structurel.